Pas de limitation du principe Cassis de Dijon

Des représentants de consommateurs, le Surveillant des prix, le commerce et l’industrie sont unanimes : l’abolition du principe du Cassis de Dijon pour les denrées alimentaires serait une régression déplorable. Il incombe maintenant à...